J’entend cette phrase:  » la nature a horreur du vide « , et elle me paraît fondamentale. Si nous n’avons pas les œuvres de la foi, c’est-à-dire de bonnes œuvres, il ne nous reste que des œuvres mortes. Dans un premier temps, cela ne semble pas établir un principe. Mais si on sait que les bonnes œuvres, lesquelles sont issues de la vie, sont le seul type de fruit que l’on porte par la nature divine, toute autre œuvre est forcément morte. Celle-ci vient de la nature humaine déchu commune à tous les hommes. Les œuvres mortes ont trois types :.. Read More