« Malheur à la ville rebelle et souillée, A la ville pleine d’oppresseurs ! Elle n’écoute aucune voix, Elle n’a point égard à la correction, Elle ne se confie pas en l’Eternel, Elle ne s’approche pas de son Dieu. Ses chefs au milieu d’elle sont des lions rugissants ; Ses juges sont des loups du soir qui ne gardent rien pour le matin. Ses prophètes sont téméraires, infidèles ; Ses sacrificateurs profanent les choses saintes, violent la loi. L’Eternel est juste au milieu d’elle, Il ne commet Point d’iniquité ; Chaque matin il produit à la lumière ses jugements, Sans.. Read More